Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Brochure CBL - ZuZ

Téléchargez notre brochure de présentation et le bulletin d'adhésion.

pdf

Visiteurs

Aujourd'hui 2

Hier 61

Cette semaine 126

Ce mois 1000

Depuis 2011 156137

LE CHRISTKINDEL

 

CHRISTKINDELSi aujourd'hui, tous les enfants attendent avec beaucoup d'impatience la venue du Père Noël (Weihnachtsmann/Wihnachtsmànn), jusqu'aux années 50/60 c'était le Christkindel ou Chréschkéndchen (l'enfant Jesus), symbolisé (à l'instar de Sainte Lucie en Suède et chez les Finlandais suédophones) par une jeune fille vêtue de blanc et portant une couronne de bougies. Popularisée par l'église protestante pour contrer la Saint Nicolas, la tradition du Christkindel ne s'est pas substituée à la fête du Saint patron lorrain mais s'y est tout simplement ajoutée. Sankt Nikolaus et le Christkindel étaient deux personnages incontournables des fêtes de décembre en Lorraine germanophone.

Jusque dans les années 50, il était également courant le jour de Noël que les filles se déguisent en anges avec des ailes et des bougies et aillent de maison en maison en chantant des chants de Noël.

En application du droit local alsacien-mosellan et conformément à la tradition allemande, la Moselle a deux jours fériés pour les fêtes de Noël, le 25 décembre et le 26 décembre (Stefansdah/Steffensdach), fête de Saint Etienne (qui se trouve être aussi le Saint patron de la cathédrale de Metz.).

Sapins et boules de Noël

Alle Jahre wieder

Spécialités de l'Avent

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de notre politique de confidentialité et l’utilisation de cookies destinés au suivi des visites sur notre site.
En savoir plus J'accepte Je refuse