Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider

Dialectes mosellans et allemand standard : deux expressions d'une même langue régionale


Si la parenté du Lothringer Platt et de l'allemand n'est plus clairement perçue dans la conscience populaire, cela s'explique par le traumatisme de l'annexion et de la terreur nazi, ainsi que par l'exclusion de l'allemand des écoles primaires dans les années d'après-guerre.

 

Tout en étant conscient du traumatisme subi, il faut retrouver aujourd'hui une vue plus objective et sereine de la nature de notre langue régionale et se souvenir que l'allemand standard est depuis la fin du 15ème siècle l'expression écrite de notre langue régionale, la langue des églises, de l'école et des actes notariés et que c'est en allemand standard, et non en dialecte, qu'étaient désignés dans les documents écrits les noms propres, les noms des villes et villages et les noms de rues avant la révolution de 1789, bien avant l'annexion de 1871.

 

Les écrits en dialecte ne se sont multipliés que beaucoup plus récemment.