Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Brochure CBL - ZuZ

Téléchargez notre brochure de présentation et le bulletin d'adhésion.

pdf

Visiteurs

Aujourd'hui 0

Hier 27

Cette semaine 0

Ce mois 1244

Depuis 2011 151170

L'annexion de 1871

Durant la première annexion par l'Allemagne (1871-1918) à la suite de la guerre franco-allemande, l'allemand remplace le français dans la vie publique.À partir de 1870, les autorités allemandes s'efforceront de faire reculer lentement mais méthodiquement la limite des langues vers l'ouest. Elles augmentent progressivement le nombre des communes dont la langue officielle est l'allemand. Les mouvements de population (installation d'émigrants allemands et émigration de Mosellans vers la France de l'intérieur et l'Algérie française) modifient la situation linguistique (de 1871 à 1914, quelques 192 000 personnes ont quitté la Moselle). Certaines familles, appartenant pour la plupart aux couches dirigeantes, utilisent toutefois le français comme langue de la vie courante par esprit de contradiction. En 1914, les couches populaires dialectophones se servent presque exclusivement du dialecte comme langue orale et de l'allemand standard comme langue écrite. Entre 1871 et 1918, on utilise aussi souvent le dialecte pour se différencier des immigrants allemands.

Le 11 avril 1871, la langue allemande devient langue scolaire sauf pour les cantons francophones. Une loi de mars 1872 imposa l'allemand comme langue commerciale officielle. Cependant dans les secteurs où la population était principalement francophone, les annonces et décrets publics devaient fournir une traduction française. Une loi de 1873 autorisa l'utilisation du français pour les administrations des arrondissements partiellement ou totalement de langue française. En vertu d'une loi sur l'enseignement de 1873, l'enseignement se faisait exclusivement en allemand dans les communes germanophones et d'abord en français dans les communes francophones. L'administration allemande fit donc preuve d'un certain libéralisme linguistique qui tranche radicalement avec la politique menée par l'administration française après 1918 et 1945 et surtout par les Nazis entre 1940 et 1944.

Les origines

Le moyen âge et l'Ancien régime

De la Révolution française à la guerre de 1870

Le retour de la France en 1918

L'annexion par l'Allemagne nazie

De 1945 à nos jours

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de notre politique de confidentialité et l’utilisation de cookies destinés au suivi des visites sur notre site.
En savoir plus J'accepte Je refuse