Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider

La Saint Nicolas

 

Le 6 décembre, les Lorrains fêtent leur saint patron, Saint Nicolas (Sankt Nikolaus ou Nikloos également appelé Klässien en francique mosellan ou Kleeschen en dialecte francique luxembourgeois). La Saint-Nicolas est une fête inspirée d'un personnage historique Nicolas de Myre appelé aussi Nicolas de Bari. Né à Patara au sud ouest de l'actuelle Turquie (à l'époque Asie mineure) entre 250 et 270, il fut le successeur de son oncle, l'évêque de Myre.

De son vivant, Nicolas de Myre fut le protecteur des enfants, des veuves et des gens faibles. Il était bienveillant et généreux.

L'empereur Dioclétien qui reignait alors sur l'Asie mineure persécutait les chrétiens et fit emprisonner Nicolas de Myre qui fut libéré mais contraint de s'exiler. En 313, l'empereur Constantin rétablit la liberté religieuse, et saint Nicolas put alors reprendre sa place d'évêque.

Saint Nicolas serait décédé un 6 décembre 343, victime de persécutions sous l'Empire romain. Il fut enterré à Myre, mais ses ossements furent volés en 1087 par des marchands italiens qui les emportèrent à Bari en Italie. Selon la légende, saint Nicolas aurait ressuscité trois enfants tués par un boucher. Les miracles attribués à saint Nicolas sont si nombreux qu'il est aujourd'hui le saint patron de nombreuses corporations ou groupes tels que les enfants, les navigateurs, les prisonniers .

Dès le Xe siècle, une relique fut transférée depuis Bari vers le Duché de Lorraine, et il fut édifié au Sud de Nancy une grande basilique dédiée au Saint,à Saint-Nicolas-de-Port. Vénéré et très souvent invoqué il deviendra très rapidement le saint-patron de la Lorraine.

Selon la tradition, il passe dans la nuit du 5 au 6 décembre dans les maisons pour apporter aux enfants sages des friandises (fruits secs, pommes, gâteaux, bonbons, chocolats et surtout de grands pain d'épices). En Lorraine germanophone, Sankt Nikloos est accompagné de son assistant appelé Ruppelz ou Rüppelz, Knecht Ruprecht, Ruppkrecht ou, en luxembourgeois, den Houseker, l'équivalent du Père Fouettard. Selon les endroits, il chevauche un âne ou un cheval blanc. Avant de se coucher, les enfants déposent leur chaussure ou leur chaussette près de la cheminée, ou bien près de la porte, ainsi qu'un peu d'avoine ou une carotte pour l'âne ou le cheval de saint Nicolas.

Outre les Lebkuche (pains d'épices), on prépare pour la Saint Nicolas, des pains au lait en forme de petit bonhomme appelés Männle, Boxemännchen ou Kuchemännchen

Sankt Nikolaus und Ruppelz

Sankt Nikolaus und Ruppelz

Sankt Nikolaus und Ruppelz

Chansons de la Saint Nicolas

chanson saint nicolas