Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Brochure CBL - ZuZ

Téléchargez notre brochure de présentation et le bulletin d'adhésion.

pdf

Visiteurs

Aujourd'hui 9

Hier 53

Cette semaine 118

Ce mois 990

Depuis 2011 142317

Albert Weyland :

« Madeleines et Spritz »

 

Madeleines et spritz, ou le roman sucré de la Lorraine…

 

C’est le titre d’un livre qui devrait paraître en 2018. Son auteur est Albert Weyland qui a bien voulu le présenter en exclusivité à notre colloque. Albert Weyland a publié un premier livre, en 2010, aux Editions Serpenoise. Son titre « Moselle plurielle, identité complexe et complexes identitaires » résume bien le particularisme mosellan. L’auteur est né en 1951 à Völklingen en Sarre, alors territoire français. Ses parents sont nés au début du siècle dernier : son père, à Macheren-Petit-Ebersviller et sa mère, à Bliesbruck, deux villages mosellans, annexés de 1871 à 1918.

Dans « Madeleines et spritz », Albert Weyland cherche à traduire la pluralité de la Moselle et de la Lorraine en s’appuyant sur les révélateurs identitaires que sont la pâtisserie et la confiserie. Il met en regard, entre autres bien sûr, la tarte au flan et le Kässkuche, la tarte à la mirabelle et le Quetschekuche, la tarte aux brimbelles et le Forêt Noire. Son ouvrage se lit comme un roman en raison des nombreux personnages qu’on y rencontre. Certains sont célèbres comme Auguste Escoffier ou le roi Stanislas, d’autres sont anonymes comme les mères et grands-mères dont chacun sait que ce sont elles qui préservent et transmettent le mieux la manière de fabriquer des spritz ou des macarons. Son livre, préfacé par Michel et Augustin, est un trésor d’érudition et un trésor esthétique en raison des photos de Karine Chassin. Le texte sublime les photos et réciproquement.

 

Au final, Albert Weyland fait la promotion d’une Lorraine gourmande dont il confirme la vocation de terre de rencontres, ouverte aux influences du monde et capable d’influencer le monde.

Lire la présentation :

Comments est propulsé par CComment

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de notre politique de confidentialité et l’utilisation de cookies destinés au suivi des visites sur notre site.
En savoir plus J'accepte Je refuse