Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Brochure CBL - ZuZ

Téléchargez notre brochure de présentation et le bulletin d'adhésion.

pdf

Visiteurs

Aujourd'hui 9

Hier 53

Cette semaine 118

Ce mois 990

Depuis 2011 142317

Les Rencontres 2017 pour le bilinguisme en Lorraine
Treffen 2017 für die Zweisprachigkeit in Lothringen
Penser le bilinguisme du XXI° siècle en Lorraine
18 novembre 2017 au Novotel de Saint-Avold
 

Vidéo de TV8 ZapMe

Ouverture des Rencontres

Les Rencontres 2017 pour le bilinguisme en Lorraine s’ouvrent en présence de Nicole Muller-Becker, vice-présidente de la région Grand-Est pour la coopération transfrontalière et le développement du multilinguisme, d’Hélène Zannier et Nicole Trisse, respectivement députées des 7ème et 5ème circonscriptions de Moselle.
 
Hélène Zannier, députée de la 7ème circonscription de Moselle
Hélène Zannier

Dans son allocution, Hélène Zannier assure Culture et Bilinguisme de Lorraine de son soutien ainsi que celui de ses collègues, Nicole Trisse et Christophe Arend. Tous trois membres du Groupe d’Amitié France-Allemagne de l’Assemblée Nationale, ils disent leur attachement au bilinguisme et à la langue allemande, à la fois reflet de la culture mosellane et chance pour le territoire.
Hélène Zannier ne méconnaît pas les difficultés de la mise en œuvre, le manque de professeurs, le manque d’attractivité de l’allemand auprès des jeunes, mais dit, après discussion avec le ministre Jean-Michel Blanquer et la Rectrice Florence Robine, la détermination de l’Éducation Nationale à faire avancer le dossier du bilinguisme.
 
 
 
 
Nicole Muller-Becker, vice-présidente de la région Grand-Est

Nicole Muller-Becker réaffirme la volonté forte de la région Grand-Est située au cœur de l’Europe et de son actuel président, Jean Rottner, de faire de la promotion du bilinguisme, de la défense et du partage de l’identité, un enjeu primordial. La Région est à l’écoute et au côté de l’association, dit-elle, afin de porter une volonté et de soutenir ce qui demeure un combat.
Nicole Muller-Becker souligne cependant percevoir de récentes ouvertures positives et une prise de conscience de la problématique par l’Éducation Nationale.
Elle souhaite à l’assistance une journée de réflexion fructueuse !

Comments est propulsé par CComment

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de notre politique de confidentialité et l’utilisation de cookies destinés au suivi des visites sur notre site.
En savoir plus J'accepte Je refuse